Nouveau président cherche désespérément Ministre des Affaires Etrangères...

Publié le par Libérons Ségolène

Après Allègre (seul à avoir confirmé pour le moment) pour les universités, après Védrine,c'est le tour de Kouchner d'être approché pour être ministre des affaires étrangères...

Quelle drôle d'idée, non pas que Bernard ne soit pas capble dans un tel poste... mais quelle drôle d'idée de vouloir absolument mettre à la tête de la diplomatie sarkozienne un membre de la gauche et du Parti socialiste en particulier quand on a été élu avec 53 % des voix, que l'on n'a cessé de critiquer la gauche sur son manque de compétence en la matière puisque tous ces messieurs dames conseillaient ou entouraient la "nullitude" de Ségolène...

A moins que tout cela ne soit fait pour affoler les socialistes dans une vaste entreprise de propagande destinée à semer la confusion dans les esprits de nos électeurs potentiels.

Ah, j'allais oublier, Anne Lauvergeon, ancienne collaboratrice de Mitterrand pour les affaires étrangères, et présidente du groupe Areva (que lorgne goulument l'ami Bouygues de not'nouveau président) est aussi pressentie... La piste est peut-être à suivre de ce côté... non ?

Sinon je propose une chose au petit Nicolas, s'il ne trouve pas... qu'il laisse sa place à Ségolène, des ministrables socialistes on en a plein, tout prêt tout chaud !

 

Publié dans Tiens - tiens...

Commenter cet article

jean yves METAYER 14/05/2007 09:59

Vers une politique  intégrative   La voie de l'intégration et de la rencontre des idées peut répondre aux attentes des français. A force de promettre pour séduire, l'homme politique n'est plus en phase avec la réalité.A force d'être concentré sur des idéaux, il perd tout pragmatisme, toute possibilité d'écoute réelle, étant uniquement soucieux de l'évolution de son programme.Sans écoute, comment est-il possible de suivre l'évolution du monde et de s'y adapter ? Les extrèmes restent accrochées à leurs idées fixes, l'extrème gauche agitant son drapeau rouge et voulant « exclure » les patrons, l'extrème droite voulant « exclure les étrangers ». Ensuite, que se passerait-il ?Prenons l'exemple d'une fuite d'eau dans une maison. La solution extrémiste serait d'enlever les robinets.Certes, l'eau ne coulerait plus.Mais comment ferait-on ensuite pour boire ou se laver ? Il faudrait aller chercher de l'eau à la fontaine du village ?La solution réfléchie serait de trouver la fuite et de la réparer.En politique, c'est à peu pres la même chose...A force de promettre pour séduire, Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République Française,le 6 mai 2007.Le Sarkozysme est une sorte de Bonapartisme, se situant entre le nationalisme et le libéralisme.L'ouvrier et le patron ont voté pour le même homme, mais pas pour les mêmes raisons.Le Président va-t-il faire ce qu'il a dit et comment va-t-il s'y prendre ? Comment suivre toutes les promesses annoncées ?« la juste mesure est excellente en toute chose » disait Pythagore.La voie du milieu peut nous mener vers une société de conscience, et cette conscience de l'action politique au service de l'intéret général doit reprendre sa place. François Bayrou veut faire bouger les lignes avec le Mouvement Démocrate, le MODEM, nouvellement créé.Souhaitons que les échanges s'organisent, répondons aux attentes des français, observons nos élus avant de les soutenir, et je pense déjà aux élections municipales de 2008; restons ouverts pour constituer des listes « modernes », au dela des clivages.Reprenons notre liberté de penser , prenons conscience de nos choix .La métapolitique que je propose va dans ce sens, elle permet de sortir du « formatage des esprits » organisé par le système depuis trop longtemps.Organisons-nous et ouvrons le dialogue citoyen, ensemble. Jean-yves MétayerPsychanalystePrésident de METAPOLITIS

Zoupet 14/05/2007 09:29

Personnellement pour traiter l'invasion de pachyderme je préconise la petite souris... ça leur fiche une trouille bleue, et si on en lets plein de p'tites souris, ils pourraient même partir en courant...

Lapin malin 14/05/2007 09:18

Kouchner était pour que la France s'associe aux états unis pour aller porter le glaive en Irak, ce doit être cela qui plait à notre nouveau président, mais son coté héritier de 68 risque de l'irité quelque peu (voila enfin l'explication du mot héritation un héritage qui irite).C'est sur comme le notait Ben que Ségo est incompétente elle à été plusieurs fois ministre, députée elle est même présidente de région et en plus elle à fait l'ENA et science po, que des preuves de son incompétence.quad à Zoupet qui nous parle de pachidermes de haut vol DSK c'est pas Jumbo il n'a pas le petit chapeau pointu et la colerette. Arettons de nous lancer des peuaux de bananes entre nous c'était drole au début mais le gag à répétition à la longue on se lasse et puis maintenat y'a des peaux de bananes qui trainent partout ça fait négligé et qui c'est qui vas devoir nettoyer tout ça hein je vous le demande....

sophie 14/05/2007 09:09

Cela tourne au GAG !Cet homme a vraiment la folie des grandeurs; jusqu'où ira-t-il ? à trop en vouloir, il faut espérer qu'il ne va pas exploser en vol !C'est l'avenir de la France qui est en jeu.

Zoupet 14/05/2007 07:01

heureusement parce qu'en cinq mois de campagne avec les peaux de bananes qu'on lui a mis, à tous les niveaux du plus simples militants strauskistes au pachyderme de haut vol... qu'est ce que ça aurait donné...La victoire ?