Le président de la France qui se lève tôt...

Publié le par LIBERONS SEGOLENE

En ce début de week end de la pentecote, alors même que beaucoup de français travailleront lundi, et ne partent donc pas en week end, je tenais à remercier l'agence de presse AFP pour cette remarquable dépêche, qui va nous permettre d'être tenu au fait de l'actualité de notre grand Mamamouchi, et ainsi de pouvoir être de plein pied des artisans de la formidable démocratie portée par notre instimable pat... euh président !

Le président Nicolas Sarkozy et sa famille sont arrivés vendredi peu après 23H00 au fort de Brégançon (Var), une des résidences officielles du chef de l'Etat, a constaté un correspondant de l'AFP.
 
A 23H08, (23 heures 8 pas dix, huit, faut être précis quand on est journaliste) la voiture présidentielle a franchi les portes du fort à vitesse réduite. ( alors là, je dis : Faute ! on ne nous donne pas la vitesse, vingt, trente...?) Une vingtaine de personnes attendaient devant l'entrée et l'ont salué. (ils sont gentils ces braves gens...) Une femme âgée de 81 ans, venue tout spécialement de Hyères  (à moins de 20 km de là) pour attendre le nouveau président, a manifesté des regrets qu'il n'effectue pas une courte halte comme il l'avait fait le week end précédent lors de ses sorties du fort.
 
Huit voitures (rien que ça...) du cortège officiel ont franchi les portes du fort. De source proche des services de sécurité, M. Sarkozy était accompagné de son épouse Cécilia ainsi que de leur fils Louis et d'une partie des autres enfants. Une fille de Mme Sarkozy devait arriver samedi, a-t-on précisé de même source.
 
Le temps, maussade dans l'après-midi, semblait se dégager avec un peu de vent alors que la température de la mer était de 23 degrés centigrades.(ça va, ils va pouvoir faire trempette le grand Mamamouchi, à 22 c'était pas possible) La sécurité des abords du fort était assurée par l'escadron de gendarmerie mobile de Grasse (Alpes-Maritimes).
 
M. Sarkozy et son épouse Cécilia avaient déjà passé le week-end dernier en famille au fort de Brégançon, trois jours après l'investiture du nouveau chef de l'Etat. (oui, là on touche du doigt le problème... tous les week end ça va finir par nous couter un bras !)
 
Ils avaient bénéficié d'un temps estival et s'étaient baignés sur la plage privée du fort, d'où l'on découvre la baie de Hyères. M. Sarkozy s'était également offert des bains de foule lors de ses apparitions, notamment samedi à l'occasion d'un footing.
 
Le fort de Brégançon est situé sur la commune de Bormes-les-Mimosas (Var) sur une péninsule rocheuse à l'extrémité de la rade d'Hyères.

 

Publié dans Tiens - tiens...

Commenter cet article

Lapin Malin 27/05/2007 12:23

Quand Mitterand était aux affaires ils n'y avait pas de blogs pour pouvoir échanger et la france était dèjà la république bananière qu'avait voulue le général Degaulle et Michel Debré.
Cela dit Mr Mittérand à été le seul à avoir tenté d'ammener un peu de démocratie dans notre pays en introduisant une dose de proportionelle , malheureusement pour nous il l'a retiré.

Que Felix critique Mittereand pourquoi pas nous le faisons aussi et nous critquons égalleemnt Degaulle, Pompidou, Giscardc Chirac et maintenat Sarkozy qui sont tous des opposant à la démocratie. Hélas la france n'a rien à envier dans ces méthodes à la Russie Stalinienne.

Isabelle 27/05/2007 08:46

C'est fascinant ce truc : dés qu'on s'en prend à la droite qui abuse des privilèges de l'état on nous balance à la tête les mêmes abus sous l'ère mittérrandienne...Désolé mon cher Félix mais si les blogs avaient existé et que j'avais eu l'âge de le faire, j'aurai hurlé avec les loups, que vous étiez sûrement alors...Ce genre de raisonnement c'est de la cour d'école : "c'est pas moi qu'a commencé..." ou "c'est celui qui dit qui y est..." ou pire "ils l'ont tous fait avant, alors pourquoi ça changerai..." mais c'est aussi cela la rupture sarkozienne j'imagine !

Felix 26/05/2007 22:02

On ne vous entendait pas hurler avec les loups quand Mitterrand était aux affaires

Lapin Malin 26/05/2007 18:31

Comment ça y'a une plzge privée au fort de Brégançon. Et la loi littorale c'est pour tous le monde non mais c'est quoi cette république bananière. Il faut manifester pour avoir le droit de venir poser sa serviette sur cette plage qui doit être accessible pour le vulgus pecus et pouvoir nous teramper les arpions dans l'eau qui la borde.

Cela dit j'avais bien remarqué que la république française n'était pas une démocratie et ce depuis au moins le début de la 5ème république.

Malheureusement les gens de ce pays doivent aimer vivre sous un joug quelconque pour reconduire cet état de fait, c'est peut être à cause de ce plaisir à être dominer que si peu se sont révolter contre l'état français et qu'il aplaudissent quand on ressort les vieux slogans appelant au travail à la famille et à la patrie.

Il y a des jours ou j'aurais aimé que mes ancètres soient né ailleurs.