«Est-ce que je suis en prison ? Je veux retourner à l'école !»

Publié le par LIBERONS SEGOLENE

anti_bug_fckNéli, 8 ans, vient de passer sa première nuit au centre de rétention de Marseille. LA première nuit d'une enfant dans cette «prison», comme elle l'appelle. «Est-ce que je suis en prison ? Je veux retourner à l'école !»

A l'initiative du Réseau Education Sans Frontières (RESF), une quarantaine de personnes se sont rassemblées le mercredi 30 mai devant le centre de rétention dès son ouverture afin de rendre visite à la famille Al Khalili.

Arrivée la veille depuis Toulouse, cette famille avait été raflée à 6 heures du matin dans sa chambre d'hôtel, bien qu'ayant introduit un recours contre un arrêté d'expulsion. Seul leur fils de 18 ans, sorti, y a échappé. Mais que va-t-il faire seul ?

D'origine arménienne, née à Bakou en Azerbaïdjan, Mme Al Khalili n'est reconnue par aucun de ces deux pays. Seront-ils expulsés vers la Russie dont M. Khalili a la nationalité alors qu'ils vivent depuis cinq ans en France ?

Le RESF de Toulouse connaît bien cette famille et c'est probablement pour casser une éventuelle mobilisation locale que celle-ci a été acheminée à Marseille.

Mais ici non plus, nous ne laisserons pas faire ça en notre nom. Nous ne laisserons pas briser l'avenir de Néli, dont les droits fondamentaux (et notamment celui d'aller à l'école) sont garantis par les chartes, traités et autres conventions internationales.

A l'occasion du passage de la famille devant le Juge des Libertés et de la Détention qui doit statuer sur leur sort, le RESF de Marseille appelle à un grand rassemblement
ce jeudi 31 mai à 10 heures
devant le centre de rétention :
26 boulevard des Peintures 13014, métro Bougainville.

• Florimond Guimard  ainsi que le RESF de Marseille •

Source : A l'école des sans papiers

Publié dans Indignation

Commenter cet article