Qui veut un conseil ? Qui ?

Publié le par Isabelle

Ceux qui nous suivent depuis longtemps savent que la question du Darfour est une préoccupation majeure pour nous. Aussi ne serez vous pas surpris de savoir que nous étions télespectateurs de feue la brillante émission d'information "Envoyé Spécial" qui consacrait deux reportages au Darfour et une interview du sublimissime George Clooney (mais je m'emballe !).

Là où vous serez certainement surpris, tout comme nous l'avons été, c'est d'y apprendre que notre brillantissime nouveau French Minister des affaires étrangères, que le Darfour préoccupe également beaucoup, avait contacté le magnifique George Clooney (désolé, je ne peux pas m'en empêcher !) pour lui demander des conseils...

Là m'est venu une réflexion sans doute idiote (ce ne serait pas non plus la première fois). Attention j'adooooooore George dont l'engagement politique n'est plus à démontrer, et celui pour le Darfour réellement sincère. Mais cette information capitale (que lui-même semblait trouver surprenante) c'est un peu comme si Alain Juppé demandait conseil à Leonardo Di Caprio (écolo star s'il en est) pour savoir quoi faire en matière écologique ou Roselyne Bachelot à Arnold Schwartzennegger  pour savoir comment orienter la politique sportive de notre pays (quoique là en y réfléchissant bien... ça pourrait servir !).

Alors quand ce matin, j'apprends par Reuters que Jacques Attali est tout près lui aussi d'accepter une mission "de politique étrangère qui sera tout à fait importante si elle se fait mais qui ne sera ni une activité à plein temps ni autre chose que la remise d'un rapport pour aider mon pays en général à faire mieux ce qu'il doit faire en politique étrangère"... je me pose quand même quelques questions !

Quel drôle de pays qui élit un président d'une droite sans doute la plus "decomplexée" que nous n'ayons eu depuis... je vous laisse déterminer la date. Président qui prend des conseillers de gauche voire des ministres de gauche.

A moins que nous n'ayons rien compris, le sourire radieux de Ségolène au soir du 6 mai était peut-être un sourire de victoire, la gauche a gagné et par charité socialiste, Ségolène laisse croire au petit Nicolas qu'il a remporté le cocotier... Ce doute s'insinue d'autant lus, quand je lis le titre d'une dépêche prêtant à DSK ces propos "La France mérite une cohabitation", alors que les plus optimistes des sondages prévoient plus de 400 députés UMP...

Idiot je vous disais !

Publié dans Actualités

Commenter cet article

Lapin Malin 03/06/2007 17:32

Nous avons élus (enfin quand je dis nous je me compte pas dedans) un président qui semble préocupé par le coté pipeule des choses, il n'y a qu'a voir qui à été choisi pour la photo officièlle ( le faux-tographe de la star-ac).
Il est donc logique que le ministre de l'intérieur cdemande à un acteur en vue comment faire sur un sujet de politique extérieure.
Alors pour la culture on vas demander à Jean-Marie Bigard ce qu'il faut comme programation au musée d'art moderne. Pour le budget on essayera Johny Halliday, pour la défense Stallone, la santé Clonney (encore lui), la police à Gérard jugnot...
C'est cela la rupture, trop fort !