Bernard ! Il y encore des boat-people à sauver !

Publié le par LIBERONS SEGOLENE

La frégate française "La Motte Picquet", avec à son bord les corps de 18 migrants repêchés vendredi en mer entre la Libye et Malte, est arrivée dimanche 3 juin en fin d'après-midi dans le port de Toulon (Var) où le ministre de l'Immigration Brice Hortefeux a rendu hommage à ces "victimes de l'immigration clandestine", selon la préfecture maritime de Méditerranée.  (si j'étais cynique j'oserai dire que ça en fera 18 que notre mielleux ministre du tout nouveau MinImINaCo n'aura pas à renvoyer en avion...)

La frégate a accosté à 16h45 dans le port militaire où l'attendaient, outre le ministre, le préfet maritime du Var le vice-amiral d'escadre Jean Tandonnet, le préfet du Var Pierre Dartout et le procureur de la République de Toulon Pierre Cazenave, a-t-on appris auprès du capitaine de frégate Emmanuel Dinh, porte-parole de la préfecture maritime de Méditerranée, à Toulon. (Ben dites donc belle brochette d'huiles pour acceuillir les nouveaux migrants...morts !)

Le procureur Cazenave, agissant dans le cadre d'une enquête préliminaire pour la recherche des causes de la mort, va faire procéder à des "examens externes des corps" et à des prélèvements ADN destinés à permettre aux familles qui se manifesteraient d'avoir une identification, a précisé le capitaine Dinh. Puis, les corps seront inhumés "dans la région toulonnaise".

Pas de trace d'embarcation

Les 18 corps, dont ceux de deux adolescents, ont été repêchés vendredi "dans les eaux internationales à 100 milles nautiques au sud des côtes de Malte" (environ 200km), soit à une distance équivalente au nord des côtes libyennes, par la frégate "La Motte Picquet" qui effectuait une mission de surveillance en Méditerranée, selon le porte-parole.
 
Les corps -14 hommes et quatre femmes-, qui avaient probablement séjourné en mer au moins trois jours, se trouvaient "en état de décomposition avancée" lors de leur récupération par l'équipage de la frégate. Aucune trace d'embarcation n'a été repérée sur zone. (ben tiens !)

Le ministre de l'Immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du co-développement (le MinImINaCo donc !), Brice Hortefeux, est venu à Toulon "pour rendre hommage à l'équipage qui a récupéré avec beaucoup de dignité et d'honneur ces corps", selon des propos rapportés par le capitaine Dinh.

Le ministre, toujours cité par le porte-parole, a tenu aussi à "rendre hommage aux disparus, victimes de l'immigration clandestine" et a transmis à l'équipage de la frégate un message personnel du président de la République Nicolas Sarkozy.  

Allez Bernard souviens-toi, il y a une trentaine d'années, des tas de pauvres gens qui fuyaient la guerre et la misère... Souvien-toi ! C'est vrai que ceux là ne fuient que la misère, et parfois l'oppression politique... Mais Bernard, toi qui te revendique encore aujourd'hui de MSF dont tu es l'un des pères fondateurs... Souviens toi ! 

Source : AP - Libération

Publié dans Actualités

Commenter cet article

Danielle 03/03/2008 20:41

Bonjour ! un ptit coucou du lundi ! bonne soirée ! bisous !

Lapin malin 04/06/2007 10:18

French Doctor à surement envoyé un SMS à Clooney pour savoir ce qu'il devait dire.